Se connecter - S'inscrire

« Kamit » veut dire « Noirs »

Partager

Nations Nègres et Culture, Editions Présence africaine...

Tout d’abord, dans Nations Nègres et Culture (P.20), le Professeur Cheikh Anta Diop écrit :

« Dans la mesure où il s’agissait de réfuter des idées telles que : la civilisation égyptienne est d’origine blanche, asiatique ou européenne, il devenait nécessaire – pour éviter toute équivoque sur le contenu des termes – de recourir à des phrases telles que : non, elle est d’origine nègre africaine. Car si on se contentait de l’expression « peuple africain », on manquerait de précision : il ne faut donc pas que le lecteur voie dans l’usage du terme « Nègre » une intention raciste ; qu’il y voie l’unique souci de clarté de l’auteur. Les racistes conscients ou inconscients, ce sont ceux qui nous obligent à réfuter leurs écrits par de pareils termes. »

« Tous ces témoins oculaires affirment formellement que les Egyptiens étaient des Nègres »
( P.35 )

« En effet, nous savons que les Egyptiens appelaient leur pays Kemit qui veut dire : noir, en langue égyptienne. L’interprétation selon laquelle ‘ Kemit ’ désignait la terre noire d’Egypte, et non le noir tout court et, par extension, la race noire et le pays des Noirs, découle d’une imagination gratuite d’esprits qui sont conscients de ce qu’impliquerait une interprétation exacte de ce terme.
Aussi est-il naturel de retrouver en hébreu : ‘Kam = chaleur, noir, brûlé ’ »… « Les habitants de l’Egypte symbolisés par leur couleur noire, Kemit = Cham de la Bible, seront maudits dans la littérature du peuple qu’ils ont opprimé » … « Ce que l’on n’arrive pas à comprendre au contraire, c’est comment on a pu faire de Kemit = Chamite, noir, ébène, etc... ( en égyptien même ) une race blanche. »
( P.46 )

« Les Egyptiens allèrent même plu loin et représentèrent leur dieu en couleur nègre, c’est-à-dire à leur image : en noir charbon. »
( P.108 )

« … Mais ceux que les Egyptiens abhorraient par-dessus tout c’était les bergers asiatiques de toutes sortes, depuis les ‘ Sémites ’ jusqu’aux Indo-Européens : ils n’avaient pas d’épithètes assez injurieuses pour les désigner… Ils les traitaient d’ ‘ Asiatiques ignobles ’… Ils les traitaient encore de ‘ maudits ’, de ‘ pestiférés ’, de ‘ lépreux ’, de ‘ pillards ’, de ‘ voleurs ’ »
( P.113 )…

« Les Egyptiens ont toujours considéré les Libyens comme de véritables sauvages, rebelles à la civilisation »
( P.121 )
Précisons que les Libyens de l’époque sont des Blancs.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26