Se connecter - S'inscrire

« Kamit » veut dire « Noirs »

Partager

( Nous vous faisons grâce de l’œuvre de ses Suivants, c'est-à-dire de ses disciples…) ; et nous trouvons « lamentables » les propos qui nous ont été adressé. S’agit-il de jalousie ? Il est vrai, Seth était jaloux d’Ousiré ! D’ignorance et d’incompétence en Egyptologie ? C’est certain ! De reflexe de « Ya bon Blanc » pour montrer au « maître » que l’on est un « bon élève » ou Nègres à la solde des leucodermes ? Nous préférons refuser d’y croire !

De méthode maladroite pour affirmer son existence et se faire connaître au sein de la communauté noire ? Peut-être ! De mauvaise foi qui consiste à faire semblant d’oublier que Kemet-Koush ont précédé les autres pays africains pour la Civilisation ( surtout pour les écrits, la naissance de l’Etat ) et qu’avant de devenir arabo-musulmane, Kemet fut pendant de nombreux millénaires cent pour cent négro-africaine ? C’est certain... !

A-t-on déjà vu un Blanc reprocher à un Helléniste de bouder l’Histoire des Gaulois ou l’histoire des Germains ? Non ! Il faudrait qu’il soit idiot ! A-t-on déjà entendu un européen parler d’Humanités classiques gauloises ou d’Humanités classiques vandales ? Non ! Il faudrait qu’il soit fou !

Alors permettez-nous de donner la priorité à nos Humanités Classiques Kamites, celles de la Vallée du Nil. Nous recherchons la perfection, mais sachez que le Grand Cheikh Anta Diop disait : « Les égyptiens anciens avaient aussi leurs tares ! »

Les Professeurs Diop, Obenga, Lam, Bilolo, etc... ont tous dit que le mot « Kamits » ( qui désignait les
« Egyptiens anciens » ) signifiait aussi « Noirs », bien avant la création de notre site web et avant nos premiers écrits.
Nous avons apporté notre contribution : confirmant scientifiquement leurs démonstrations en apportant des faits complémentaires importants.

Dans notre article, nous remarquerons que de nombreux mots hiéroglyphiques utilisent la racine
« Kem ».

A chaque fois, « Kem » indique la couleur « Noire ».

De toute évidence, les « Egyptiens anciens » ont souhaité se démarquer par la couleur de leur peau différente de celle des leucodermes ( caucasiens, aryens, etc... ), considérés sauvages à l’époque, mais aussi de Seth, l’Albinos, l’assassin de son frère Ousiré / Osiris le « Bon Dieu », « L’être perpétuellement Bon », « Le Grand Noir – Kem Our ».

Ce comportement n’est pas étonnant et n’a rien à voir avec un racisme primaire. La couleur noire était aussi la couleur de toute divinité bienfaisante, la couleur de la perfection et des choses positives dans la Vallée du Nil.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26